Sylvain - ceinture noire

publié le 22 nov. 2010 à 09:00 par Sylvain Collas Dorléan   [ mis à jour : 15 mars 2017 à 02:48 ]
J'ai commencé le chanbara en 2009 à Carrières-sous-Poissy. Fans de jeux de rôle, de manga et d'imaginaire en général, nous avions l'habitude avec ma femme et mes enfants de nous affronter comme des gosses à coups de bâtons et d'épées en mousse. De vrais gamins ! En fait, je rêvais d'un sport qui nous permettrait d'apprendre à manier l'épée, mais l'escrime ne me branchait pas vraiment : je n'y retrouvais pas les sensations des combats d'épée qui nous attiraient tant. Le chanbara, justement, permet de se prendre pour un vrai samouraï ou un vrai chevalier, dans une ambiance à la fois très détendue et très sportive. En plus, on peut y participer en famille, ce qui est très pratique en terme d'organisation et nous permet de beaux moments de partage.