Exercices de chanbara

Kihon Dosa

Pour chaque coup, pensez bien à armer chaque coupe en grand au dessus de votre tête, à frapper avec un grand kiai, puis de ramener votre arme de façon énergique.
  1. Taito : position de départ, pieds parallèles et légèrement écartés, kodachi à la ceinture
  2. Kiotsuke : les talons se rejoignent, dos bien droit, sortir la poitrine, mains le long du corps
  3. Rei : salut (corps à 45° pendant 3 secondes)
  4. Kamae-to : position chudan
  5. Men-ute : frappe à la tête en avançant
  6. Kote-ute : frappe au poignet en avançant (une fois la coupe effectuée, le sabre doit être parallèle au sol)
  7. Migikara do-ute : frappe à droite au niveau des cotes en avançant (une fois la coupe effectuée, le sabre doit être au dessus de la taille)
  8. Hidarikara ashi-ute : frappe à gauche au niveau du mollet (le tibia droit est perpendiculaire au sol, le talon gauche ne décolle pas du sol, le corps reste dans l’alignement de la jambe droite)
  9. Tsuki : frappe d'estoc au niveau de la poitrine en avançant (le bras allongé devant, kodachi dans l’allongement du bras)
  10. Motonoichi : reculer de 5 pas, en position Chudan
  11. Osameto : rengainer du sabre à la ceinture
  12. Rei : salut (corps à 45° pendant 3 secondes)
Le cri qui tue
Le Kiai (気合 en japonais) désigne dans les arts martiaux, le cri de combat qui précède ou accompagne une technique. Miyamoto Musashi, l'un des plus fameux épéiste de l'histoire du japon, aurait tué un scorpion en poussant son kiai, faisant chuter l'animal mort devant son adversaire, lequel, impressionné, prit la fuite.

Ushi Kaeshi

Kata reprenant l'ensemble des frappes fondamentales, à effectuer seul ou à deux (plus d'infos bientôt).
Position chudan
Il s'agit de la position de garde au centre. C'est est la plus communément utilisée en chanbara. Il existe aussi une garde haute (jodan) et une garde basse (gedan).

Ji Geko

Combat libre (plus d'infos bientôt, patience les cocos)...